Peut-on assurer une voiture sans carte grise ?

carte grise

La carte grise d’une voiture fait partie des documents obligatoires pour pouvoir valider un contrat d’assurance, si ce document n’est pas indispensable lors de la simulation, il devra être présenté lors de la validation du contrat pour pouvoir assurer le véhicule.

Démarcher les assureurs sans carte grise

La carte grise se présente tout simplement comme la pièce d’identité d’un véhicule, on peut y retrouver son numéro d’identification, la date de mise en circulation mais aussi toutes les informations relatives au véhicule et à son propriétaire. Pour pouvoir assurer une voiture, il faut disposer de cette carte grise et présenter une copie à l’assureur, lequel pourra valider la complétude du dossier d’assurance. Si l’automobiliste ne dispose pas de ce document, il peut tout de même procéder à une simulation d’assurance, en ayant simplement le numéro d’immatriculation.

L’assureur va pouvoir proposer une tarification et proposer un pré-contrat, lequel ne sera validé qu’au moment de la complétude du dossier. Cette démarche se présente très régulièrement lors d’un achat de véhicule neuf ou d’occasion, l’acheteur ne disposant pas de la carte grise à son nom doit tout de même assurer le véhicule pour pouvoir aller le chercher. Ces formalités sont bien évidemment prises en compte par les assureurs et proposent des contrats temporaires. L’activation du contrat se fait lorsque l’automobiliste a reçu sa nouvelle carte grise, dont les démarches sont à opérer sur le site internet de l’ANTS.

Simuler une assurance sur internet

Il est possible d’obtenir rapidement et gratuitement une assurance pour son véhicule, cela permet de comparer les propositions des assureurs mais aussi de définir les garanties nécessaires, entre la formule au tiers minimale et la formule tous risques. Les comparateurs en ligne vont généralement sonder jusque 5 assureurs pour vérifier les propositions de contrats, les garanties et les tarifs appliqués. A ce stade, aucune carte grise n’est nécessaire, il faudra simplement disposer du numéro d’immatriculation et idéalement du montant du bonus/malus du conducteur.

A noter que là encore, dans cette démarche, l’automobiliste devra ensuite présenter les documents finaux pour finaliser le contrat d’assurance. A savoir qu’il faudra fournir un RIB, une pièce d’identité, la carte grise du véhicule et le relevé d’information de l’assureur. Il peut aussi être important de préciser si le véhicule est au nom d’une autre personne, certains automobilistes ont besoin d’assurer de façon temporaire le véhicule appartenant à une autre personne (prêt). Certains assureurs peuvent accepter d’assurer le véhicule d’un autre automobiliste, mais il convient de préciser ce détail lors de la simulation pour éviter tout défaut d’assurance et une non prise en charge des garanties dans le cadre d’un sinistre. Il est toujours préférable de jouer la transparence avec son assureur.